Guide culinaire Balinais – les plats locaux à essayer à Bali

Bali est l’une de mes destinations préférées depuis ma première visite en Indonésie à l’adolescence. J’aime sa culture unique, ses cérémonies colorées et, bien sûr, sa délicieuse cuisine Balinaise.

La cuisine Balinaise reflète la population majoritairement hindoue de l’île, mais emprunte également aux traditions culinaires de java à proximité et d’aussi loin que l’inde. Elle peut être épicée mais toujours pleine de saveur.

Autrefois, les visiteurs de Bali devaient s’éloigner des principales zones de villégiature pour trouver de la nourriture locale. De nos jours, vous pouvez essayer des plats locaux presque n’importe où, des stands de nourriture de rue locaux appelés Warung aux restaurants étoilés Michelin. Vous pouvez même engager un chef pour vous préparer un festin dans vos locations de vacances préférées à  Bali.

Alors, quels aliments devriez-vous essayer à Bali ? Et quels sont les principaux éléments qui rendent la nourriture de Bali si délicieuse.

Les éléments de la cuisine Balinaise

Les aliments de base de la cuisine à Bali comprennent le riz, le poisson et le porc ainsi que les fruits et légumes tropicaux originaires de l’île. Ce qui rend la cuisine unique, c’est l’utilisation de mélanges d’épices piquantes, de pâte de poisson, de piment et de sucre de palme.

Le galanga frais, le gingembre, le curcuma et l’ail sont utilisés avec les épices séchées. La plupart des gens sont familiers avec l’utilisation du poivre blanc et noir, de la coriandre, du cumin et des clous de girofle dans la cuisine du sud-est asiatique, mais à Bali, l’utilisation de noix de chandelle, de noix de muscade et de graines de sésame est également courante.

L’un de mes piliers préférés de la cuisine Balinaise sont les sambals ou condiments épicés préparés avec une variété de piments et d’autres ingrédients comme la noix de coco, le tamarin et la pâte de crevettes.

Que manger à Bali ?

Babi guling (cochon de lait rôti)

Une fois conservé pour des cérémonies et des occasions spéciales, le babi guling est l’un des mets les plus populaires servis dans les warungs et les restaurants de Bali. La viande de porc rôtie est accompagnée de lawar (voir ci-dessous) et de riz cuit à la vapeur, et constitue un aliment de base dans presque tous les rituels et cérémonies.

Rujak buah

Rujak buah est un autre plat traditionnel Balinais. Semblable à la salade de fruits, le plat se compose principalement de mangue crue, d’ananas, de concombre et de papaye. Il est servi avec une vinaigrette aigre-douce épicée de piment moulu, d’arachides et de sucre de palme.

Gado gado

En indonésien, gado gado signifie mix mix qui est un nom approprié pour cette salade chaude. Composée de légumes légèrement cuits à la vapeur, de tempeh, de pommes de terre bouillies et d’œufs durs, la salade est servie avec une sauce épicée aux arachides et des échalotes frites croustillantes.

Lawar

Ce plat Balinais authentique est composé d’un mélange de légumes, de viande de porc hachée, de noix de coco râpée, d’épices mélangées et d’autres condiments. Lawar est normalement servi avec du riz cuit à la vapeur et une soupe de tiges de banane hachées.

Le plat de lawar est généralement préparé en grande quantité, lors des célébrations et autres cérémonies importantes afin de nourrir les grandes foules.

Certains de mes plats préférés sont le lawar udang, à base de papaye verte et servi avec du sate de crevettes, et le lawar kuwir, à base de peau de canard hachée et de viande de canard frite.

Serombotan

Plat végétarien, le serombotan est composé de légumes bouillis tels que des haricots, du nénuphar, des aubergines et des épinards.

Les légumes préparés sont ensuite mélangés avec des cacahuètes frites, du soja, de la noix de coco râpée, de la sauce chili, du jus de citron vert et des épices. Le plat tire son origine de klungkung et est considéré comme une collation saine à Bali.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *